Toile

 

Mademoiselle meurt  (2016)
Toile, encre de chine, dentelle, étiquettes en papier, fil rouge et noir en coton
130 x 162 cm

 

 

 

 

Mademoiselle meurt  (détail) 2016
Toile, encre de chine, dentelle, étiquettes en papier, fil rouge et noir en coton
130 x 162 cm

 

 

Sur la première partie de la toile, à gauche, on voit une dentelle très fine, aux dessins de fleurs très élégants, sur lesquels sont cousues au fil rouge des étiquettes portant l’inscription « Mademoiselle ». Sur la deuxième partie cette dentelle est remplacée par une autre, plus grossière, plus en relief, les étiquettes changent progressivement de teinte, elles deviennent noires et on peut y lire l’inscription « Madame », jusqu’à cette tache qui recouvre la dernière partie.

Cette toile est une sorte de carte du temps qui passe, qui prend appui sur la manière dont les femmes se font appeler tout au long de leur vie, et la violence du passage de ce « Mademoiselle » au « Madame » (avec des étiquettes qui se raréfient à la fin).